Zelly, la lecture, elle aime bien, elle adore, même ! Alors tous les soirs, c’est la même chose…

… sa chambre est plongée dans une ambiance de lumière nuit. On devine quelques jouets,
épars sur le sol, mais on s’attarde plutôt sur des étagères où sont plus ou moins bien alignés des livres d’images… puis sur la « lampe de chevet - petit manège » qui éclaire la pièce, avec formant cercle sur celle-ci, trois petits personnages :

Nikky l’avion,
Tchicky la loco et Rudy le camion de pompier …et enfin sur le lit où Zelly est plongée dans la lecture d’un livre d’images, ses « peluches » Jules et Marcel dépassant de sous la couette à son côté.

Le sommeil, inévitablement, finira toujours par gagner Zelly … et quand seul restera bien en vue le livre, tombé des mains de l’enfant, ouvert à la première page où se lira son titre - qui sera celui de l’épisode à venir - pourront commencer…



Voir le teaser






…Les aventures drôlement extraordinaires de

ZELLY & THE KYKYDY

52 épisodes de 13 minutes

…Les intentions de la série en quelques mots




ZELLY & LES KYKYDY se veut être avant tout une série optimiste, joyeuse et drôle, mais aussi une série de découverte.
Une série au fil de laquelle les héros, aussi naïfs que généreux, découvriront le monde dans sa diversité et comment, grâce à l’entraide et l’amitié, on peut triompher de l’adversité.

C’est une série qui s’adresse aux 4-8 ans — quoi de plus attachant pour les plus petits que ces personnages de manège, sortes de jouets animés ?
— tandis que les plus grands devraient y trouver aussi leur compte avec l’aventureuse Zelly, secondée par Jules et Marcel — sortes de clowns à la philosophie bien particulière ne s’épargnant ni moqueries, ni tours pendables — grâce à qui les histoires auront vite fait de se transformer en trépidantes aventures.




Cette Zelly est une petite fille aventureuse. Elle est la « meneuse » enjouée, généreuse et téméraire du groupe. Jules et Marcel, se piquant pourtant d’audace, se voient souvent dépassés par leur amie qui n’a pas son pareil pour les entraîner dans les folles aventures qui ont le plus souvent pour origine, ou son grand cœur, ou son insatiable curiosité.
Ainsi donc, après une entrée récurrente dans l’épisode consistant en une découverte ludique du nouvel univers… [ Zelly, Jules et Marcel le plus souvent pilotant chacun l’un des Kykydy ]… cette découverte aboutira à la rencontre d’un (des) acteur(s), partie prenante de l’histoire abordée, rencontre d’où découlera la problématique de l’épisode.
En ce qui concerne la problématique et l’univers abordés, le choix est des plus vastes et la diversité souhaitée, le but de la série étant d’ouvrir l’horizon de l’enfant téléspectateur et de lui permettre l’acquisition de quelques données simples de base sur des sujets variés en même temps que la permanence de sentiments universels tels que, par exemple, l’amitié, l’entraide et la générosité.


A titre d’exemple, ci-dessous quelques sujets illustrant la diversité des univers possibles et « les acquis » a en tirer.

La « guerre » du feu :
Nos amis se retrouvent, à l’âge de pierre, pris au cœur d’une zizanie opposant deux tribus dont l’une a décidé de dérober le feu que l’autre détient. Zelly parvient à convaincre l’un des petits guerriers, enfui avec le feu, de le partager entre les deux tribus. Las, l’irruption d’animaux sauvages provoquera la chute du feu dans l’eau d’un étang. Heureusement, Zelly se souvient avoir lu comment on peut faire du feu…Marcel et Jules se brûlerons bien un peu les doigts, mais ils feront jaillir la flamme pour le plus grand plaisir des deux tribus réunies. Non seulement celles-ci auront appris à faire du feu, mais elles auront aussi pu mesurer les vertus du partage du savoir…

Une technique de pointe !
Au terme d’une joyeuse équipée dans les sables, nos héros rencontrent un petit scribe qui se désole: les travaux du temple dont il est responsable ont pris un retard considérable : des intrigues opposant l’architecte son patron au grand prêtre en sont la cause. Zelly, voulant venir en aide au scribe, elle et ses amis s’attirent l’ire du grand prêtre… Cependant Nikky, Tchicky et Rudy unissant leurs efforts parviendront à pousser des blocs de pierre, dresser des obélisques et faire en sorte que les travaux soient terminés à temps, clouant le bec au grand prêtre…grâce aux explications du scribe, pyramides, sphinx, hiéroglyphes n’auront bientôt plus de secrets pour nos petits amis… et c’est Tchicky qui remplacera le char de pharaon, accidenté, pour l’inauguration du temple !


Le tyrannosaure fait pattes de velours :
…Les six amis se retrouvent de nuit dans la grande galerie de l’évolution du musée de sciences naturelles. Les Kykydy, chahutant, effraient un chaton qui fuit devant eux et passe une mystérieuse porte et cette porte conduit tout droit au cœur du Crétacé ! Zelly décide qu’ils ne peuvent laisser le chaton errer seul au pays des dinosaures. Tous se lancent donc à sa recherche au milieu de l’étonnante flore et la redoutable faune qui les entoure. Ils sauront sauver le chaton des griffes d’un tyrannosaure tout ébaubi de voir un avion lui passer sous le nez pour aller cueillir l’animal au sommet d’une fougère géante…
De retour dans la grande galerie nos héros compléteront leurs connaissances en retrouvant avec un intérêt redoublé, sous forme de squelettes ou reconstitutions, les animaux rencontrés quelques instants auparavant…


Baba et les babouches magiques
Murailles délicatement ciselées, hauts minarets, pas de doute, on se trouve à l’entrée d’une grande ville de contes de mille et une nuits ! A peine les portes passées, ils débusquent un drôle de petit bonhomme caché dans une jarre. Celui-ci, apeuré, leur dit être Baba le savetier puis leur raconte une étrange histoire : pour le récompenser de son excellent travail, un jour, un djinn lui est apparu, qui lui a offert une paire de babouches magiques. Avec ces babouches aux pieds, le petit savetier peut se rendre dans la seconde là où il désire aller. Son premier et bien innocent souhait a été d’aller voir la princesse du palais dont l’éclatante beauté par tous est louée. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé dans l’instant tout près d’elle. Hélas, il a été si troublé par son éclat qu’il s’est sauvé, paniqué, en perdant une de ses babouches. Le malheur a voulu que, se réfugiant dans une pièce, il ait surpris le grand vizir complotant pour se débarrasser du calife. Il a réussi à s’échapper du palais, mais depuis, les hommes du vizir le traquent partout dans la ville et sa seule babouche restante ne lui permet plus de fuir ceux qui le poursuivent. Ne reculant devant rien, l’impétueuse Zelly décidera, aidée par ses amis, d’aller jusqu’au palais. Là, elle y confondra le vizir aux yeux du calife et retrouvera la babouche restée entre les mains de la jeune princesse : celle-ci l’avait conservée en souvenir du si charmant jeune homme qu’elle avait un instant aperçu ! … Au terme de leurs tribulations à travers le bazar puis au cœur de la magnificence du palais, nos héros auront eu l’occasion de découvrir mille et une merveilles auparavant ignorées d’eux…et peut-être même aussi, provoqué les futures fiançailles d’une princesse avec un habile petit savetier ?


Abdou va à l’école :
Alors qu’ils jouent à cache-cache au cœur de la forêt, nos héros découvrent un petit garçon affalé, encore étourdi, sur le sable, au bord du grand fleuve Lipopo. Quand il se réveille enfin, il montre son petit cartable échoué au milieu des débris de sa pirogue et explique : ce matin, comme tous les jours, il est parti à l’école, mais le grand fleuve gonflé par les pluies s’est mis en colère et l’a entraîné, lui et son embarcation, loin, très loin de chez lui. Zelly et sa petite troupe, décide de remonter le fleuve en compagnie du petit Abdou : une belle occasion de découvrir la brousse où les dangers, donc les émotions ne manquent pas et de traverser quelques villages perdus… Aussi, ce sera bientôt une joyeuse troupe de garçons et fillettes que nos héros raccompagneront jusqu’aux portes de l’école!

Aventures comestibles :
Débarquant au pays des gourmandises du roi Grabedon, nos héros seront confrontés à force recettes, aux multiples tentations provoquées par son armée de marmitons. Mise au défi par le roi, Zelly lui apprendra que, même en pays de gourmandise, il convient de savoir manger avec discernement et de prendre de l’exercice pour rester en forme et pouvoir sauter par-dessus les ruisseaux de miel et escalader les pièces montées…











les cartooneurs associés